01 85 04 00 40

Espace Client Dédié

Pour accéder au catalogue personnalisé, saisissez ici le code partenaire fourni par votre Comité d’entreprise.

Saisissez votre code partenaire pour accéder à votre espace personnalisé

Intégration et Handicap

FacebookFacebookTwitterTwitter

 

Depuis sa création, l’association accueille sur ses séjours des enfants en situation de handicap ou en difficulté sociale. Aludéo est également signataire de la Charte JPA, qui préconise l’accueil d’enfants en situation de handicap sur les séjours de vacances. 

 

L’accueil d’enfants handicapés

 
L’association Aludéo s’engage à faire en sorte que l’enfant ou le jeune en situation de handicap puisse préparer et vivre ses vacances parmi les autres vacanciers, tout en affirmant l'intérêt et l'importance d'un regard non spécialiste et non thérapeutique. La coopération avec l'entourage de l'enfant est alors nécessaire afin qu'il soit au centre de la préparation de son séjour. 
 
En tant que non spécialiste, nous accueillons les enfants en situation de handicap en fonction de nos compétences, c'est-à-dire qu’il ne s’agit pas de répondre au projet éducatif de l’enfant, mais bel et bien de lui proposer des vacances.  Dans le souci d'une intégration harmonieuse, nous nous engageons à accueillir un nombre limité d'enfants handicapés par séjour.
 
Tout type de handicap peut être pris en charge, cependant, la possibilité d’un accueil dépend des activités du séjour et de leur adaptabilité, de l’accessibilité du centre, et de la capacité de l’enfant à vivre son séjour en intégration : en effet, nous n’organisons pas de séjours adaptés, nous nous concentrons sur l’accueil d’enfants et de jeunes qui pourront vivre leurs vacances au sein du groupe, en séjour classique.
 

Une procédure complète

 
Pour reconnaître l’enfant en situation de handicap comme un enfant à part entière, au sein du groupe et favoriser son intégration en lui permettant de vivre son séjour comme un temps de vacances, l'association estime qu'il est nécessaire de mettre en place un système de référence particulier. Ainsi, un animateur référent est nommé pour chaque enfant porteur de handicap accueilli. De plus, en fonction des difficultés de cet enfant, un animateur supplémentaire peut venir renforcer l'équipe.
 
Dès la demande d’inscription, un salarié référent pour les accueils spécifiques prend en charge le dossier et le suivra jusqu’au retour de séjour. Un formulaire est envoyé à la famille ou à l’organisme qui souhaite inscrire l’enfant, afin de recueillir les informations concrètes liées à l’accueil sur un séjour : autonomie en vie quotidienne, facultés de communication et de compréhension, intérêts pour les activités, les jeux et la vie collective… Ces informations permettent d’évaluer la capacité de l’association à accueillir l’enfant, et de définir les modalités de cet accueil : un animateur sera-t-il ajouté à l’équipe afin d’accompagner plus spécifiquement l’enfant, quel sera le profil de l’animateur référent… ?
 
Durant le séjour, le salarié référent, titulaire d’un diplôme d’état d’éducateur spécialisé, reste disponible pour accompagner l’équipe au quotidien. En fin de séjour, les bilans sont récupérés et conservés afin de servir de base d’informations pour d’éventuels futurs séjours. 
 

Le recrutement d’animateurs référents

 
L'animateur référent n'a pas nécessairement de diplôme ni de formation spécifique. Cependant certaines qualités sont les bienvenues pour remplir ce rôle :
  • La volonté d'être auprès de l'enfant pour garantir son intégration
  • Être patient, notamment dans les actes de la vie quotidienne
  • S’adapter à l’enfant et à son mode de communication, être à l’écoute de son ressenti
  • Prendre du recul face à la situation et aux difficultés rencontrées, ne pas stresser
  • Être pédagogue pour pouvoir parler du handicap tant à l'équipe qu'aux enfants sans dramatiser, ni ignorer les difficultés de l'enfant
Cet animateur recevra un livret « être animateur référent », qui le guidera dans sa fonction. Il devra également participer à un temps de formation dispensé par un salarié de l’association, afin de discuter de son rôle, de poser des questions concernant l’enfant accueilli, et de se confronter à des mises en situation rencontrées au sein des séjours.
 

Suivez-nous :

Inscrivez-vous à votre newsletter